45E ANNIVERSAIRE DE L’UNITÉ NATIONALE SAHRAOUIE (12 octobre 1975) ET 10E ANNIVERSAIRE DE LA PROTESTATION DE GDEIM IZIK

45E ANNIVERSAIRE DE L’UNITÉ NATIONALE SAHRAOUIE (12 octobre 1975) ET 10E ANNIVERSAIRE DE LA PROTESTATION DE GDEIM IZIK

Droits de l'Homme
Samedi 16 octobre, la communauté Sahraouie en France était rassemblée place des Invalides à Paris, à deux pas du Ministère des Affaires Étrangères. Il s'agissait de rappeler à la diplomatie française, et à Emmanuel Macron, la nécessité pour la France, pays des Droits de l'Homme, -  d'agir auprès du Maroc pour que cessent répression et violation des Droits de l'Homme au Sahara Occidental occupé et que les prisonniers politiques sahraouis soient libérés ; - de s'investir pour l'organisation du référendum d'autodétermination promis depuis 1991 ; - de cesser de s'opposer à l'inclusion des Droits de l'Homme dans le mandat de la Mission de paix de l’ONU, la MINURSO ( Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un Référendum au Sahara Occidental). Les associations de solidarité étaient bien représentées, notamment l'AARASD, avec…
Read More
Communiqué – 45 ans d’occupation militaire qui reste impuissante face à la résistance sahraouie

Communiqué – 45 ans d’occupation militaire qui reste impuissante face à la résistance sahraouie

Droits de l'Homme
Il est nécessaire de le rappeler à chacun de nos communiqués : en 2020 le Sahara occidental est le seul territoire non autonome qui connaît une occupation militaire exercée par une puissance coloniale étrangère, le Royaume du Maroc. Très régulièrement nous recevons l’écho de la situation faite aux Sahraouis qui connaissent cette occupation militaire. Toute liberté d’expression interdite, mesures arbitraires prises par les autorités marocaines rendant difficiles tous les actes du quotidien comme l’accès au travail ou aux études.  Discrimination systématique pour tous ceux et celles qui militent pour le respect des droits de l’homme au sein d’associations obtenues de haute lutte et assignation à résidence pour les militants et leurs familles ces dernières semaines. Et pourtant nous observons et admirons la vitalité de cette résistance. L’association CODESA vient de renouveler ses…
Read More
Réactions à la nomination scandaleuse du Représentant marocain Omar Hilale

Réactions à la nomination scandaleuse du Représentant marocain Omar Hilale

Droits de l'Homme
L’association des Amis de la RASD écrit au Président de l’assemblée générale de l’ONU - Lire la lettre (PDF)  Le CONASADH et l’Association Américaine des Juristes publient une lettre ouverte diffusée auprès des Missions permanentes à Genève et New York ainsi que d’un certain nombre de fonctionnaires du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme et du Haut-Commissariat aux Réfugiés au nom du Groupe de Soutien de Genève à l’ occasion de la récente nomination par le Président de l’assemblée générale de l’ONU (Amb. Mr. Tijjani Muhammad-Bande  - Nigeria) de l’Amb. Omar Hilale (Représentant permanent du Maroc à l’ONU) comme co-facilitateur dans le processus de réforme du système des Traités des droits de l’homme. - Lire la lettre PDF
Read More
Banalisation impossible de l’occupation du Sahara occidental en dépit des efforts répétés du Maroc

Banalisation impossible de l’occupation du Sahara occidental en dépit des efforts répétés du Maroc

Droits de l'Homme
Depuis 45 ans, aucun État dans le monde ne reconnaît la souveraineté que revendique le Maroc sur le Sahara occidental. Le Maroc s’emploie à forcer cette reconnaissance par l’occupation d’une partie du territoire sahraoui - la partie la plus riche avec l’essentiel des ressources - et par la mise en place d’opérations illégales qui font appel à de multiples acteurs prêts à s’associer aux expressions de l’expansionnisme marocain. Le domaine du sport est particulièrement recherché par les autorités marocaines. Ainsi les courses automobiles, dans les années 90-2000 la Course Paris Dakar, plus récemment l’Africa Eco Race qui pour sa 12ème édition a encore traversé le Sahara occidental, présenté comme le Sud du Maroc. En janvier-février c’est le foot qui est mobilisé pour créer l’illusion de la souveraineté. La Coupe d’Afrique…
Read More
Le sport et la question du respect des droits de l’homme au Sahara occidental

Le sport et la question du respect des droits de l’homme au Sahara occidental

Droits de l'Homme
L’Association des Amis de la RASD dénonce le tournoi de futsal organisé à El Aïoun, en territoire sahraoui occupé, à l’initiative de la CAF (Confédération Africaine de Football). Commencé le 28 janvier 2020, il tourne à la farce cruelle. Le football, sport si populaire, doit-il se mettre au service d’une occupation et à la botte d’un État, le Maroc, qui instrumentalise la tenue d’une épreuve sportive africaine ? Les Sahraouis ont organisé ce jeudi 30 janvier 2020 un rassemblement à El Aïoun pour protester vigoureusement contre l’organisation d’un tel tournoi, et pour en appeler à la Communauté internationale et surtout à l’Union africaine. Cette dernière avait déjà indiqué son désaccord avec ces provocations marocaines au Sahara occupé, à l’occasion notamment de la tenue du forum de Crans Montana. À la suite…
Read More
L’Africa Eco Race ne respecte pas le droit du peuple sahraoui

L’Africa Eco Race ne respecte pas le droit du peuple sahraoui

Droits de l'Homme
Cette année encore, l’association des Amis de la RASD s’est émue du passage de la course Africa Eco Race (12ème édition - Monaco-Dakar) dans la partie du Sahara occidental occupée par le Maroc. Chaque participant dispose d’une carte-itinéraire qui constitue de fait de la propagande puisqu’elle présente un Maroc élargi au Sahara occidental et frontalier avec la Mauritanie. Ce 13 janvier, la course est passée par la zone tampon de El Guerguerate, entre Sahara occidental et Mauritanie, contrôlée par la Mission de paix de l’ONU, la MINURSO. De nombreux Sahraouis sont venus dans le secteur et ont organisé une forte protestation pour dénoncer l’illégalité de la situation. Ils ont expliqué aux participants combien ils étaient instrumentalisés par le Maroc, ce dernier se servant de cet événement pour faire croire à la…
Read More
L’engagement résolu de la société civile sahraouie, notamment des femmes, dans la revendication de l’autodétermination et pour sa liberté

L’engagement résolu de la société civile sahraouie, notamment des femmes, dans la revendication de l’autodétermination et pour sa liberté

Droits de l'Homme
Le 10 décembre 2019, Journée Internationale des Droits Humains, a été l’occasion pour l’association Hijas de Saguia El Hamra y Rio de Oro  (« Les Filles de la Saguia El Hamra et du Rio de Oro », du nom des 2 régions qui forment le Sahara occidental) d’être à l’initiative d’un rassemblement Place de la République à Paris. Elles sont venues nombreuses d’Espagne, et aussi d’Allemagne et de Belgique. Avec les représentants de la communauté sahraouie en France, elles ont dénoncé l’oppression et la répression qu’exerce le Maroc au Sahara occidental occupé militairement depuis 1975. Tabassages dans les rues lors de manifestations pacifiques en faveur de l’autodétermination, enlèvements, tortures dans les commissariats, arrestations arbitraires, procès inéquitables sont le lot quasi quotidien des Sahraouis dans les villes sous occupation marocaine, telles El Aïoun,…
Read More

ARTE – LE SAHARA OCCIDENTAL EN QUÊTE D’INDÉPENDANCE

Droits de l'Homme, Histoire
Une enquête menée par un ensemble de médias néerlandais et français – dont Arte, Médiapart et Radio France – a fait l’objet d’un reportage d’Arte « Le Sahara occidental en quête d’indépendance », chapitre 2 de sa série « French arms : les armes du crime ». Illustré par une vidéo, ce reportage fait le point sur la situation d’occupation du territoire sahraoui par le Maroc et sur ce que la vente d’armes françaises au royaume chérifien implique comme complicité des crimes de guerre commis par celui-ci. Lors de son reportage sur le Sahara occidental, l’équipe d’Arte a pu rencontrer Mohamed Mayara, l’un des journalistes sahraouis du réseau Equipe Media, qui décrit la grande difficulté d’informer au Sahara occidental occupé par le Maroc : « Qu’on n’oublie pas la dernière colonie... ». En Savoir plus : LE SAHARA…
Read More
Condamnation de la répression violente de la police et de l’armée du Royaume du Maroc contre la population civile sahraouie dans les territoires occupés du Sahara Occidental

Condamnation de la répression violente de la police et de l’armée du Royaume du Maroc contre la population civile sahraouie dans les territoires occupés du Sahara Occidental

Droits de l'Homme
Les événements survenus le 19 juillet dernier à El Ayoun, avec l’intervention et l’attaque de la police contre des familles sahraouies descendues pacifiquement dans la rue à l’occasion de la victoire de l’Algérie en finale de la Coupe d’Afrique des Nations, pour revendiquer leur droit à l’autodétermination et la mise en œuvre du référendum, constitue un cas grave de violence et de répression de la liberté d’expression et de manifestation libre. Cette répression a causé des dizaines de blessés et la mort d’une jeune femme de 23 ans, Sabah Azman Hameida. Ce dernier épisode de violence et de répression ne fait que confirmer les faits décrits dans le dernier rapport du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme (Ohchr) qui s’inquiète de la persistance « de la torture et…
Read More
Communiqué de Presse – Au Sahara occidental occupé, la répression contre les civils sahraouis toujours aussi cruelle

Communiqué de Presse – Au Sahara occidental occupé, la répression contre les civils sahraouis toujours aussi cruelle

Droits de l'Homme
Ce samedi 20 juillet 2019, les Sahraouis habitant les principales villes du Sahara occidental occupé par le Maroc ont voulu, comme beaucoup d’autres supporters africains, fêter la victoire de l’équipe algérienne des Fennecs à la Coupe d’Afrique des Nations. Mais la fête ne semble pas possible au Sahara occidental occupé en particulier à la ville capitale d’El Aïoun. En effet les forces de répression marocaines toujours présentes dans la ville se sont déchaînées contre une foule venue fêter cette victoire. Canons à eau, engins militaires, forces policières et militaires ont affronté avec violence cette foule rassemblée pacifiquement. Une jeune femme de 23 ans, Sabah OTHMAN AMEIDA y a perdu la vie, écrasée par un véhicule qui a foncé sur la foule à pleine vitesse. Plusieurs femmes ont également été blessées…
Read More