Gilles Perrault et les Sahraouis: Hommage à un écrivain de talent, défenseur des droits humains et de la vérité

Gilles Perrault en 2015
Source Wikipedia

Notre ami Gilles Perrault, n’est plus. Son héritage transcendera les générations. 

« Notre ami le roi » n’est pas seulement une dénonciation du régime de Hassan II et de ses crimes barbares envers les Sahraouis et les Marocains mais aussi une dénonciation de ses protecteurs, une dénonciation de ces bâtisseurs du néocolonialisme qui n’ont pas digéré la fin du colonialisme et qui voudraient le perpétuer sous d’autres formes. 

Voilà les crimes de notre ami et protégé, leur disait en substance Gilles Perrault.

« Notre ami le roi », écrit il y a plus de trente ans est, donc, toujours d’actualité, malheureusement.

Les Sahraouis restent reconnaissants envers cet écrivain talentueux qui a su évoquer avec justesse leur tragédie.

J’étais parmi ceux dont le sort avait attristé cet écrivain humaniste le poussant à écrire cet excellent livre.

J’étais parmi ces trois cents disparus sahraouis de Galaat M’gouna dont l’écrivain disait, à juste titre, que l’un d’eux pouvait mourir cruellement dans ces centres de détention lugubres et clandestins alors que sa vie pouvait être sauvée par une simple aspirine. Une simple aspirine que leur geôliers leur interdisaient !

Comme nul autre, Il avait compris et su décrire la cruauté de Hassan II.

Je dois dire que le livre et l’action de Gilles Perrault ont été essentiels pour la compréhension de la tragédie des emmurés sahraouis et une des causes favorisant leur libération, en 1991. 

Au Maroc, cette prison à ciel ouvert, le livre était interdit et la simple détention clandestine d’une copie pouvait vous coûter la vie.
Je n’ai appris l’existence du livre et la vague d’indignation qu’il a pu susciter que lorsque j’ai pu quitter, au péril de ma vie, le Maroc et rejoint l’Algérie, terre des libertés et de la résistance contre l’oppression. 

Plus tard, la solidarité de Gilles Perrault envers le peuple sahraoui opprimé était un pilier de son engagement pour les droits humains. 

En tant qu’écrivain, il n’a pas hésité à mettre en lumière la situation tragique des Sahraouis et à dénoncer les abus perpétrés à leur encontre.

À travers ses mots, il a donné une voix aux sans voix, jetant une lumière crue sur leur souffrance et leur quête de justice et de liberté.

Et on peut dire sans se tromper que Gilles Perrault a joué un rôle important dans la sensibilisation internationale à la situation des Sahraouis. 

En dénonçant publiquement les exactions commises par le régime marocain contre notre peuple, et en prêtant sa belle plume à leur juste cause, il a su encourager la communauté internationale à prendre conscience de cette injustice et à agir pour mettre fin à ces souffrances.

Au-delà de ses écrits, Gilles Perrault a également utilisé sa notoriété pour plaider en faveur des Sahraouis et des Marocains opprimés par le régime despotique du Makhzen dans des conférences et des interviews. Il a dénoncé l’indifférence internationale face à leur sort et a appelé à des actions concrètes pour mettre fin à l’oppression qu’ils subissaient.

La solidarité de Gilles Perrault envers le peuple sahraoui restera comme un symbole de courage et d’humanité. Il a expliqué à qui voulait l’entendre que l’injustice n’a pas de frontières, et que lutter pour la liberté d’un peuple opprimé était une cause qui transcende les différences culturelles et géographiques.

En rendant hommage à Gilles Perrault, nous nous souvenons de cet écrivain au grand cœur, qui a utilisé sa plume pour dénoncer les injustices et se tenir aux côtés des opprimés. Son héritage perdurera dans nos mémoires, et son engagement envers le peuple sahraoui continuera d’inspirer les générations futures à se lever contre toute forme d’oppression et à défendre les droits humains, où qu’ils soient bafoués.

Adieu, Gilles Perrault, votre solidarité restera gravée dans l’histoire, témoignant de votre humanité et de votre détermination à faire de ce monde un endroit meilleur pour tous.

Kenti Balla, chargé de mission à la représentation de la RASD à Bruxelles.

Photographie de couverture : Gilles Perrault en 2015 – Source Wikipedia

43 thoughts on “Gilles Perrault et les Sahraouis: Hommage à un écrivain de talent, défenseur des droits humains et de la vérité

Comments are closed.