Conférence du 22 juin 2018 à l’Assemblée Nationale

Plaidoyer Politique
L’association des amis de la RASD se félicite du succès de la conférence tenue ce 22 juin 2018 à l’Assemblée nationale pour la création d’un réseau parlementaire international de soutien au peuple sahraoui et remercie le député Jean-Paul Lecoq d’avoir engagé avec ses collègues une telle initiative qui répond aux décisions prises à la 42 ème EUCOCO, tenue à Vitry en octobre 2017.
Read More

LA 6E CONFÉRENCE INTERNATIONALE D’ALGER SUR « LE DROIT DES PEUPLES À LA RÉSISTANCE : LE CAS DU PEUPLE SAHRAOUI »

Plaidoyer Politique
Co-organisée par le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS) et l’ambassade de la République arabe sahraouie démocratique à Alger, elle a rassemblé les 30 et 31 mars plus de 100 participants venus de 53 pays dans la capitale algérienne. L’Association des Amis de la RASD y était présente. Elle a été marquée, entre autres, par l’intervention du petit fils de Nelson Mandela, Zwelivelile Mandela, par celle de Me Gilles Devers, avocat du Front Polisario, celle du représentant du Front Polisario en France, Oubbi Bouchraya Bachir, et celle de Gianfranco Fattorini, membre de l’Association Américaine de Juristes (AAJ) intervenant au Conseil des droits de l’homme à Genève. Une solidarité africaine et mondiale Pour sa part, Zwelivelile Mandela a exprimé au peuple sahraoui le soutien entier du gouvernement…
Read More

L’Union européenne doit respecter l’arrêt de la Cour de justice et engager très vite des négociations avec le Front Polisario

Plaidoyer Politique
Plus d’un an après la décision de justice de la Cour européenne (21 décembre 2016), mettant en cause la légalité de l’application des accords commerciaux UE/Maroc au Sahara occidental sans le consentement du peuple sahraoui, le Front Polisario se déclare prêt à exiger de l’UE 240 millions d’euros au titre de réparations ! En effet, contrairement à ce qu’impliquait l’arrêt de la Cour, les produits issus du Sahara occidental continuent d’être importés dans l’Union comme s’ils venaient du Maroc, avec des avantages douaniers en faveur de ce dernier. Et bien sûr, sans que le consentement du peuple sahraoui, à travers son représentant unique et légitime, le Front Polisario, ait été obtenu ni même demandé ! Cette déclaration a été faite le 30 janvier par le Ministre sahraoui délégué chargé de…
Read More

A l’occasion de l’ouverture du sommet de l’UnionAfricaine et de l’Union Européenne, le Représentant du Front Polisario en France

Plaidoyer Politique
"Aujourd’hui 29 novembre 2017 démarrent à Abidjan les travaux du 5ème sommet entre l'Union africaine et l'Union européenne, en présence de la plupart des chefs d'Etat des deux continents dont M. Brahim Ghali, Président de La République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD). Les manœuvres du Maroc, soutenus par certains de ses alliés, visant à empêcher la présence de la RASD à cet événement ont échoué suite à la décision du Conseil exécutif de l'Union africaine en date du 16/10/2016, qui reflète, non seulement l’attachement des Africains à faire respecter les décisions de l’organisation panafricaine en la matière, mais également un soutien indéfectible à la RASD comme étant membre fondateur de l’Union Africaine. Ce sommet euro-africain se tient dans un contexte sensible. En effet, la cause sahraouie se trouve à la croisée…
Read More

42eme EUCOCO – Construction de l’État Sahraoui
 – Recommandations

Plaidoyer Politique
L’ATELIER pour la construction de l’État sahraoui a établi les priorités suivantes pour l’année 2018 : Promouvoir la culture de la solidarité et la coopération à travers l’éducation pour la transformation sociale, la sensibilisation et la mobilisation. Dans ce sens, nous considérons prioritaire d’établir au cours de l’année 2018 une stratégie de communication. Dirigée vers les acteurs de la coopération, elle devra donner la plus grande visibilité non seulement aux besoins mais aussi aux bonnes pratiques qui se mettent en place. Exhorter également les associations et les ONG à valoriser leur soutien à l’État sahraoui en le rendant plus visible. En rappelant l’importance des structures locales sahraouies, encourager les organisations à regarder davantage vers les institutions et les services des Daïras et des Willayas, pour compenser l’absence d’une telle perspective chez…
Read More

42eme EUCOCO – Atelier Politique
 – Recommandations

Plaidoyer Politique
L’atelier tient à souligner les avancées significatives obtenues par le Peuple Sahraoui au sein des Nations Unies, de l’Union Européenne et de l’Union Africaine. Il est cependant nécessaire de rappeler que le droit à l’autodétermination du Peuple Sahraoui doit demeurer la centralité absolue des résolutions onusiennes. À ce titre, nous déplorons l’inaction de l’Assemblée Générale de l’ONU et du Conseil de de Sécurité. Nous dénonçons également l’incohérence de la communauté internationale qui continue de considérer le Maroc comme un interlocuteur « acceptable » alors qu’il s’agit de l’occupant. Cette contradiction inadmissible doit être constamment rappelée à nos interlocuteurs politiques et ce, à quelque niveau que ce soit. L’atelier s’est également interrogé sur la manière de transposer les succès juridiques dans le champ politique. Cela devra, inévitablement, passer par les Nations…
Read More

Le Maroc veut en finir avec le peuple sahraoui…

Plaidoyer Politique
[caption id="attachment_164" align="alignleft" width="300"] Pour la première fois les militants et anciens disparus du Sahara occupé se retrouvent parmi les leurs, dans la République sahraouie en exil.[/caption] L’année 2015 a été rude pour le Maroc ! En Afrique, les présents aux sommets de l’Union africaine, n’ont jamais négligé le sujet, autodétermination pour les Sahraouis, en Europe la Cour de justice met en cause la légalité de l’accord agricole UE-Maroc, la Suède manque de peu la reconnaissance de la RASD et à l’ONU la tranquille assurance de Christopher Ross à tenter à tout prix de faire respecter le droit etc Aussi dès Mars 2016, la monarchie marocaine a recherché l’affrontement avec les Nations unies et leur Secrétaire général en s’employant à empêcher toute tentative onusienne visant à redonner espoir à une…
Read More

Ban Ki Moon
 doit tenir bon

Plaidoyer Politique
[caption id="attachment_161" align="alignleft" width="300"] La venue de Ban Ki Moon dans les camps mars 2016[/caption] A la veille de la réunion du Conseil de sécurité, qui se tiendra ce 28 avril pour renouveler le mandat de la MINURSO, et avant la publication retardée du rapport du Secrétaire général, quel pronostic est-on en mesure de poser ? La visite de Ban Ki Moon dans les camps de réfugiés sahraouis en mars dernier a ouvert de réels espoirs. Ses déclarations tant à Tindouf qu’à Alger ont été sans ambiguïté : autodétermination, Sahara occupé par le Maroc. Les autorités marocaines habituées à la complaisance internationale se sont alors conduites comme des voyous ; elles semblent aujourd’hui en passe de réussir ce nouveau coup de force. (suite…)
Read More

Le quatorzième Congrès du Front Polisario :
 une leçon de responsabilité !

Plaidoyer Politique
Le 14e Congrès du Front Polisario s’est tenu du 16 au 23 décembre 2015, quatre années après le 13e pour respecter ses statuts. Ce dernier se tenait en 2011 loin des campements dans les territoires libérés du Sahara occidental, à Tifariti, au Nord de la Saguia. C’est une des parties du Sahara libéré qui s’est le plus vite repeuplée, après le cessez-le-feu de 1991, où beaucoup a été construit, où sont revenus les éleveurs, dans une zone parcourue par les oueds où le pâturage peut être abondant. Il se tient cette année à Dahkla dans une willaya des campements de réfugiés, particulièrement éprouvée par les inondations d’octobre, où un grand bâtiment a été reconstruit en urgence pour accueillir les 2472 délégués et les invités au congrès. (suite…)
Read More

La RASD et l’Union Africaine

Plaidoyer Politique
La RASD État membre de l’Union Africaine depuis 1982, réimpose l’exigence
 de sa décolonisation en janvier 2015 Pourquoi un nouvel hors-série consacré aux relations entre la RASD et l’Afrique et plus précisément entre la RASD et l’Union Africaine ? C’est une dimension souvent ignorée en France, dans le traitement géopolitique du conflit. C’est au contraire une institution régionale centrale pour la RASD, membre de l’OUA puis de l’UA depuis 1982, qui à ce titre existe en Afrique comme un Etat à part entière. Dès que la RASD fut admise à l’OUA, le Maroc quittait l’organisation, et ne l’a jamais rejointe. Mais la diplomatie marocaine y est présente, au moins dans les coulisses, pour tenter d’empêcher toute présence significative de la RASD dans les institutions de l’UA et pour faire pression…
Read More