Une des premières réactions au scandale Pégasus

Plaidoyer Politique
PEGASUS : Contre l’espionnage généralisé, défendre les libertés individuelles et collectives Les révélations récentes sur le logiciel espion « Pegasus » de la société israélienne NSO-Group viennent confirmer les atteintes liberticides graves liées à l’usage des technologies de surveillance numérique. Une enquête conduite conjointement par Amnesty International et un consortium de journalistes a montré que 50 000 personnes dont un millier de Français ont eu leur smartphone ciblé permettant un accès aux données et à des écoutes téléphoniques. [LIRE LA SUITE ⤵️] https://www.pcf.fr/pegasus_contre_l_espionnage_generalise_defendre_les_libertes_individuelles_et_collectives
Read More
Communiqué de presse – Affaire Pegasus : les autorités et les médias français vont-ils enfin prendre la mesure de l’obsession marocaine sur sa prétendue souveraineté au Sahara occidental ?

Communiqué de presse – Affaire Pegasus : les autorités et les médias français vont-ils enfin prendre la mesure de l’obsession marocaine sur sa prétendue souveraineté au Sahara occidental ?

Plaidoyer Politique
Depuis 46 ans le Maroc occupe le Sahara occidental, impose au peuple sahraoui séparation et exil, et depuis 46 ans une partie de l’Europe, France et Espagne en tête, font semblant de ne rien voir afin de préserver une amitié intéressée avec la monarchie marocaine. Mais depuis 46 ans le peuple sahraoui tient le coup, lutte pour son indépendance dans le strict respect des règles internationales. L’affaire Pegasus, révélée par le travail d’investigation d’un puissant réseau de journalistes associé à Forbidden Stories et à Amnesty International, met en lumière que le Maroc est au centre d’un dispositif d’espionnage particulièrement efficace dont les cibles principales sont la presse marocaine, les opposants au régime (marocains et sahraouis), la France et l’Algérie. Des milliers de systèmes de communication sont ainsi piratés en toute…
Read More
L’Union Africaine reprend en mains le dossier de l’autodétermination des Sahraouis

L’Union Africaine reprend en mains le dossier de l’autodétermination des Sahraouis

Plaidoyer Politique
Le retour du Maroc en 2017 au sein de l’Union Africaine, dont il était parti en 1984 après que la République sahraouie y était entrée, n’a pas atteint son objectif : obtenir de l’UA l’expulsion de la RASD, ou du moins son écrasement politique. Aujourd’hui, en mars 2021, à travers la décision de son Conseil de Paix et de Sécurité (CPS), la décolonisation de la dernière colonie d’Afrique est revenue au centre des préoccupations politiques de l’Union Africaine, avec la détermination claire de faire avancer ce dossier enlisé au Conseil de Sécurité de l’ONU depuis 2 décennies. (suite…)
Read More
COMMUNIQUE DE PRESSE – Une décision de dernière minute qui bafoue le droit d’un peuple et le droit international

COMMUNIQUE DE PRESSE – Une décision de dernière minute qui bafoue le droit d’un peuple et le droit international

Plaidoyer Politique
L’association des Amis de la RASD est à la fois stupéfaite mais pas surprise par la dernière sortie de Donald TRUMP - la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental- qui d’une seule pierre atteint deux cibles, le peuple sahraoui et le peuple palestinien en faisant croire à une nouvelle donne diplomatique. L’association des Amis de la RASD ne peut au contraire que saluer un peuple qui vient de reprendre la lutte armée et de montrer à la Communauté internationale que sa volonté de devenir indépendant en passant par l’autodétermination est intacte. L’association des Amis de la RASD salue les réactions immédiates enregistrées cette nuit et reprises par les médias internationaux. Le Sahara occidental n’est pas à vendre ! Il relève de l’application inaliénable du droit de…
Read More
Résistances !

Résistances !

Plaidoyer Politique
Daniel Cordier, compagnon de la libération devenu un éminent historien de la résistance vient d’être honoré ce 26 novembre 2020 aux Invalides. Les paroles prononcées à cette occasion par le Président de la République m’ont d’autant plus émues qu’elles m’ont renvoyées non seulement à ma jeunesse mais également à l’engagement presque d’une vie, celui du soutien à la résistance du peuple sahraoui et du mouvement de libération qu’il s’est donné, le Front Polisario. C’est une émotion d’autant plus forte que le cessez-le-feu de 1991 a été rompu ce 13 novembre par le Maroc et que la guerre semble de nouveau la seule solution pour les Sahraouis de faire valoir leur droit – droit  que la Communauté internationale n’a jamais eu l’ambition d’appliquer en imposant au colonisateur marocain la mise à…
Read More
Un premier point presse sur les évènements du 13 novembre au sud du Sahara occidental à Guerguerat, suite à la violation du cessez-le-feu par l’armée marocaine

Un premier point presse sur les évènements du 13 novembre au sud du Sahara occidental à Guerguerat, suite à la violation du cessez-le-feu par l’armée marocaine

Plaidoyer Politique
Revue de Presse - Situation au SO/GUERGUERAT Mise à jour 25.11.2020   02/11/2020 PULS en ligne Courrier aux Nations Unies PUSL attire l’attention du Conseil de sécurité sur le fait que la situation au Sahara Occidental n’est “pas calme” 0/11/2020 Le DESK en ligne La rédaction La France se dit "préoccupée par le blocage" à Guerguerat (Le Drian) 10/11/2020 Le MONDE Afrique en ligne Le Monde avec AFP Sahara occidental : le Front Polisario menace de rompre le cessez-le-feu avec le Maroc 11/10/2020 PCF Monde SAHARA OCCIDENTAL : « LE MAROC PREPARE UNE NOUVELLE AGRESSION » (PCF)   11/11/2020 CANAL ALGERIE Interview Aminatou HAIDAR Sahara occidental : entretien exclusif avec Aminatou Haidar 12/11/2020 JEUNE AFRIQUE Fahd IRAQI Maroc : à Guerguerate, les tambours de la guerre résonnent 13/11/2020 AFP RABAT- Sophie…
Read More
10 ANS APRÈS GDEIM IZIK  – De la prison de Kénitra, Naâma ASFARI publie le 6 novembre 2020 une Tribune « Gdeim Izik : le droit à la colère – La colère qui a permis de poser les termes du conflit »

10 ANS APRÈS GDEIM IZIK  – De la prison de Kénitra, Naâma ASFARI publie le 6 novembre 2020 une Tribune « Gdeim Izik : le droit à la colère – La colère qui a permis de poser les termes du conflit »

Droits de l'Homme, Plaidoyer Politique
Lire la tribune de Naâma Asfari : « Gdeim Izik : le droit à la colère - La colère qui a permis de poser les termes du conflit » - PDF Cette Tribune est reprise largement par les Associations de solidarité en Europe et dans la Presse entre autres par L’HUMANITÉ - Tribune Humanité NA ; MEDIAPART - Gdeim Izik Le droit à la colère EL WATAN - Gdeim Izik, le droit à la colère ORIENT XXI - Gdeim Izik. Colère d’Achille, colère des Sahraouis L’Actualité des Progressistes - Sahara Occidental Gdeim Izik : le droit à la colère Le Comité norvégien de soutien au Sahara occidental publie une version en anglais
Read More
Billet d’humeur: les raisons de la colère?

Billet d’humeur: les raisons de la colère?

Plaidoyer Politique
"Comment ne pas douter des beaux discours lors de la conférence plénière d'ouverture du forum mondial pour la paix? Alors que je n'ai pas dit un mot ni crié de slogan, j'ai été expulsée manu militari de la salle ce jeudi 1er octobre 2020 alors que je m'apprêtais à en sortir de moi-même, et expulsée aussi de l'espace extérieur en libre accès! Pourquoi? parce que j'ai osé présenter au public, en présence de Nicolas Hulot et Yann Arthus Bertrand à la tribune, le drapeau de la République Arabe Sahraouie Démocratique - évoquant ainsi silencieusement la situation tragique du peuple sahraoui, peuple pacifique dont l'oppression est occultée depuis 46 ans, dans cette ex-colonie espagnole, le Sahara Occidental, séparé du nord au sud par des murs minés de 2700km,  murs bien visibles…
Read More
Le groupe de soutien pour la protection des droits humains au Sahara occidental, qui compte plus de 200 associations, s’adresse au Conseil de sécurité.

Le groupe de soutien pour la protection des droits humains au Sahara occidental, qui compte plus de 200 associations, s’adresse au Conseil de sécurité.

Plaidoyer Politique
Groupe de Soutien de Genève pour la Protection et la Promotion des Droits Humains au Sahara occidental  Le Groupe a été créé à la demande des défenseurs des droits humains sahraouis présents à la 36ème session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU (septembre 2017). À ce jour le Groupe compte plus de 200 organisations membres. La demande était motivée par le constat de l’inaction manifeste de la communauté internationale face à une situation d’occupation militaire illégale, depuis 1975, d’une grande partie d’un territoire que l’Assemblée générale de l’ONU a reconnu comme Territoire non autonome depuis 1963. Cette classification implique un statut juridique international du Territoire qui doit être considéré comme séparé et distinct de celui de tout Etat, statut qui existe aussi longtemps que le peuple de la colonie ou…
Read More