Une belle fête sahraouie à Epône

Ce Dimanche 17 juin, nous étions nombreux à Epône autour de la tente traditionnelle pour goûter à la vie quotidienne du Sahara occidental. Les Sahraouis de région parisienne et de province, aiment ainsi se retrouver, des tous jeunes enfants aux vieux arrivés dans les années 60, pour se souvenir du pays. Mais ils n’étaient pas seuls ! Citoyens français, élus locaux, représentants d’ambassades ou de partis politiques étaient à leur côtés pour partager la fête.
Fête et musique mais aussi célébration du souvenir de Zemla et de la première manifestation anti-coloniale animée en 1970 par Bassiri, disparu au cours de ce rassemblement, tant l’Espagne devait craindre son action et son charisme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fête et musique mais aussi retour sur la vie et l’œuvre du Président Mohamed Abdelaziz, présentées par le Représentant en France du Front Polisario, Oubi Bouchraya.
Fête et musique mais aussi des discours pour exalter la lutte de l’indépendance ! Celui de Fatna Laaouissid pour l’association culturelle, celui de Pascal Torre pour le parti communiste et celui de Nicole Gasnier, pour l’Association des Amis de la RASD. Présentes aussi plusieurs personnalités sahraouies venues tout exprès, Salem Lebsir, le Ministre sahraoui du développement des territoires libérés; Saïd Bouadoud, Ministre Conseiller de l’Ambassade d’Algérie ; le président du CODESA et celui du centre d’étude et documentation Ahmed Baba Miské.

Mais le plus étonnant, ce fut l’alliance de la tradition et de la modernité voulue par les organisateurs ! Caméras et portables et un drône qui a survolé la salle pour partager la fête, via TV RASD, avec les Sahraouis des campements de réfugiés et du Sahara occupé.

Bravo aux deux associations à l’initiative de ce rendez-vous si réussi : l’association culturelle franco-sahraouie et l’association de la Communauté sahraouie en France.

Lire le communiqué espagnol colonialisme de Zemla, contre le intifada ICI