Communiqué de presse – La très bonne santé de la solidarité française avec le peuple sahraoui et le Front Polisario

Ce 25 janvier, à Vitry/Seine, Monsieur Jean-Claude Kennedy, son maire, entouré de plusieurs adjoints accueillait les adhérents et amis de l’Association des Amis de la RASD, qui tenaient leur Assemblée générale dans une des salles municipales.
A la tribune, Sid Ahmed Daha, un des membres de la représentation du Front Polisario en France et le Docteur Saïd Ayachi, président de l’association algérienne de solidarité avec le peuple sahraoui, le CNASPS. Le premier a éclairé la situation politique suite au Congrès du Front Polisario marquant la fermeté du mouvement de libération face aux hésitations de l’ONU et aux provocations répétées du Maroc destinées à banaliser l’occupation du Sahara occidental. Le second a de son côté redit l’engagement de l’Algérie clairement affirmé par le Président Tebboune.
Dans la salle et à la tribune le Comité 94 de l’association des Amis de la RASD ainsi que l’association Ensemble pour l’Avenir ont fait le maximum pour accueillir les présents dans les meilleures conditions et favoriser la tenue de travaux approfondis dans un climat sympathique.

Au cours de cette journée nous avons d’abord tiré le bilan de l’année 2019, particulièrement riche d’initiatives et souligné la part très importante prise par le Représentant du Front Polisario, SEM Oubi Bouchraya dans cette dynamique. Les présents ont adopté à l’unanimité rapport d’activité et rapport financier, les finances de l’AARASD étant en 2019 en bonne santé du fait en particulier de la générosité de nos adhérents et donateurs privés.

Une séquence de discussion en ateliers nous a permis de construire la feuille de route 2020. Poursuite des efforts de communication et de contacts avec élus nationaux, locaux et eurodéputés pour toujours peser sur la position française et enfin l’amener à une position d’équilibre sur le sujet, position qui ne pourrait que favoriser la résolution du conflit du Sahara occidental. Poursuite du soutien aux prisonniers politiques sahraouis à travers le parrainage et des initiatives communes avec les Associations droits de l’homme, comme l’ACAT. Poursuite des coopérations dans les campements, par exemple la formation des professeurs de français, en dépit de la disparition depuis 2018 des aides publiques. L’année 2020 correspond au 10 iéme anniversaire du soulèvement du camp de la liberté de Gdeim Izik, les quatre ateliers se sont engagés à commémorer cet anniversaire en octobre-novembre de la manière la plus significative. Plusieurs initiatives sont déjà annoncées ou en préparation. Les présents ont également souligné l’importance de la coordination entre les associations et comités engagés en France pour l’autodétermination du peuple sahraoui ainsi qu’avec les associations de la diaspora.

Ils ont appris en soirée la nomination d’un nouveau Représentant, Mohamed Sidati, qu’ils saluent et se félicitent de la nomination à Bruxelles de SEM Oubi Bouchraya, convaincus qu’une bonne partie de leur feuille de route 2020 se réalisera en coordonnant les initiatives en France et au sein de l’Union européenne et de ses instances comme le Parlement ou la Cour de justice.

Régine Villemont
Présidente AARASD
Paris 26 janvier 2020

Ce diaporama nécessite JavaScript.