8 MARS 2022 : L’AARASD CÉLÈBRE LES « IRRÉDUCTIBLES » RÉSISTANTES SAHRAOUIES !

Honneur à Sultana Khaya, assignée à résidence à Boujdour, territoire occupé du Sahara occidental. Sur le toit de sa maison, elle brandit le drapeau sahraoui, défiant les autorités marocaines, subissant avec courage les harcèlements et agressions  des soldats et des policiers marocains qui encerclent son domicile.

Solidarité avec les mères, épouses, sœurs des 43 prisonniers politiques sahraouis, emprisonnés au Maroc dans des conditions déplorables suite à des procès à charge pour empêcher leur engagement politique. Elles et leurs enfants se heurtent aux interdictions de visite, aux nombreuses vexations et discriminations en représailles à l’engagement de leur famille pour le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui.

Respect pour les militantes des territoires occupés qui prennent tous les risques en s’engageant dans les médias, pour défendre leurs ressources naturelles et imposer le respect des droits humains. Alors que la répression s’est aggravée depuis la reprise de la guerre en novembre 2020.

Hommage aux femmes sahraouies qui, dans les camps de réfugiés, résistent à l’usure du temps, gèrent l’organisation quotidienne dans des conditions climatiques difficiles, et soutiennent de tout leur cœur et de toute leur volonté la lutte pour l’indépendance, sans jamais accepter l’indifférence de la Communauté internationale.

Rayonnement des poétesses et chanteuses sahraouies dont les voix s’élèvent pour célébrer la culture et la résistance d’un peuple qui refuse l’oubli et croit en la solidarité.

Reconnaissance aux femmes de la diaspora sahraouie qui transmettent à leurs enfants les valeurs d’une société qui lutte pour la liberté et son droit à l’indépendance dans le respect du droit international.

A toutes ces femmes de courage, nous exprimons toute notre solidarité !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

* Irréductibles Sahraouies, hommes et femmes en résistance par Michèle Decaster (2017)