Au revoir les enfants, à l’année prochaine !

France, Espagne, Italie, après deux longues années sans accueil du fait du covid, la solidarité européenne, si ancienne et si chaleureuse envers la jeunesse sahraouie a pu se remettre en marche cette année.

L’arrivée des enfants a été un peu difficile … Merci aux responsables français et sahraouis chargés de coordonner et de préparer les départs d’avoir, en dépit des retards et difficultés, trouvé les bonnes solutions et permis aux enfants d’arriver en fin de juillet. Tous les groupes ont pu participer à des séjours écourtés en juillet et profiter au maximum des activités en août.

Les nombreuses photos reçues des différents groupes témoignent toutes de la qualité de ces accueils. Des enfants heureux d’être en vacances à la campagne, à la mer, à Paris, d’être en séjour collectif ou en familles, qui ont pris de bonnes joues et qui repartent chargés de gros sacs et de l’indispensable équipement scolaire.

Ils rentrent dans les campements riches de souvenirs et des témoignages d’amitié et de solidarité qui participent depuis 1980, date des premiers séjours, à la force de résistance de réfugiés privés de leur pays depuis plus de 45 ans.

Vous allez retrouver des photos des groupes du Mans et de Vitry, des enfants et de leurs animateurs accueillis dans le Village Copains du Monde à Gravelines, des jeunes habitués chaque année à retrouver Bordeaux et Arès accueillis par le CMCAS de Gironde et les copains de la CGT. Ils ont aussi retrouvé les amis et militants de l’association Camion-citerne le Havre.
En Loire Atlantique, avec Enfants Réfugiés du Monde et dans la Sarthe avec le Comité 72 de l’AARASD, les familles d’accueil si enthousiastes à recevoir un jeune en juillet, ont réagi avec gentillesse et sang-froid, tout comme les élus et les fonctionnaires du Mans, de Rezé et de Saint Denis : « pas grave on reverra ces enfants l’année prochaine ! ».

A l’année prochaine les enfants ! Et surtout travaillez bien à l’école, même en exil vous y construisez votre avenir, dans un État qui sera un jour le vôtre sur votre terre enfin retrouvée!

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.