Décès de M’Barek Daoudi

C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition, ce 9 septembre, de M’Barek Daoudi, ancien prisonnier politique sahraoui.

Les années de détention et les maltraitances subies dans les prisons marocaines ont affaibli son organisme qui n’a pas su résisté au virus du Covif 19.

Sahraoui originaire de Laksabi près de Guelmin, M’Barek Daoudi est un ex-militaire qui a été plusieurs fois emprisonné dans les geôles marocaines en raison de ses prises de positions publiques réclamant l’exercice du droit à l’autodétermination du peuple sahraoui.
C’était un homme chaleureux et accueillant.
Sa dernière arrestation date de septembre 2013. En juillet 2013 il avait reçu chez lui, à Laksabi, une délégation française de défenseurs des Droits de l’Homme. Y avait-il un lien ? Représailles de sa Majesté ? La question est sans réponse mais mérite d’être posée.
Il ne sera libéré que le 28 mars 2019.

Malgré la répression, notre ami M’Barek gardait l’espoir que le peuple sahraoui retrouve enfin son droit à l’indépendance.

Nos pensées vont à sa femme et à ses fils.

Ce diaporama nécessite JavaScript.