Ressources naturelles du Sahara Occidental  et application du droit international

Ressources naturelles du Sahara Occidental et application du droit international

Ressources naturelles : l’avenir de la RASD
Article rédigé pour Planète Paix - Dec. 2018 - P.18 Colloque international des 19 et 20 octobre 2018 Ce colloque était organisé par l'association des Amis de la république Arabe Sahraouie Démocratique (AARASD), en partenariat avec la Ville de Gonfreville l'Orcher (76) jumelée depuis 1993 avec la daïra de J'Réfia, et avec le concours de l'Observatoire Universitaire International du Sahara Occidental (OUISO) de Paris-Descartes. Ce colloque s'adressait à tous ceux qui s'intéressent aux questions liées à la décolonisation, à l'autodétermination et à l'application effective du droit international. Pour les 150 participants à ce colloque, venus de partout, la douzaine d'intervenants invités ont semblé tous experts en leur domaine. Nous retiendrons cependant les premières interventions des géologues et hydrogéologues de l'université de Rennes et de Barcelone. Cartes à l'appui, ils ont…
Read More
Participez au colloque international à l’initiative de la ville de Gonfreville l’Orcher et de l’Association des Amis de la RASD

Participez au colloque international à l’initiative de la ville de Gonfreville l’Orcher et de l’Association des Amis de la RASD

Ressources naturelles : l’avenir de la RASD
 Colloque international - PDF Souveraineté sur les ressources naturelles et application du droit international au Sahara Occidental 19 et 20 octobre 2018  Coloquio internacional - PDF Soberanía de los recursos naturales y aplicación del derecho internacional en el Sáhara Occidental 19 y 20 octubre 2018 International Conference - PDF Sovereignty over natural resources and international law application in Western Sahara October 19th,20th,2018 Plus d'informations : Lire les Actualités-octobre-2018 par la Mairie de Gonfreville sur l'Orcher
Read More
Accords UE-Maroc : le Front Polisario communique sur la mission officielle d’eurodéputés en visite au Sahara occidental

Accords UE-Maroc : le Front Polisario communique sur la mission officielle d’eurodéputés en visite au Sahara occidental

Ressources naturelles : l’avenir de la RASD
« Ce 3 septembre, et pour deux jours, une mission du Parlement européen se rend sur le territoire occupé du Sahara occidental pour s’assurer une meilleure connaissance de la situation. Le Front POLISARIO salue cet effort, qui montre la volonté de réunir le plus d’informations possibles avant de prendre les décisions. » Ainsi commence le communiqué de la Représentation du Front Polisario pour l’Europe, qui ne manque pas toutefois d’indiquer les limites que la mission rencontrera, notamment du fait qu’elle s’abstient de visiter la partie du territoire du Sahara occidental libérée de l’occupation marocaine, ainsi que les camps de réfugiés où vivent la grande majorité des Sahraouis. Lire le communiqué du FPO - Format PDF
Read More

La réaction du Front Polisario à la décision du Conseil

Ressources naturelles : l’avenir de la RASD
Apprenant ce 16 juillet la décision du Conseil européen d'étendre l'accord commercial avec le Maroc au Sahara occidental, le Front Polisario a diffusé un communiqué la condamnant fermement. Il appelle à la responsabilité du Parlement européen, et annonce sa volonté d’aller au bout, y compris sur le plan judiciaire, de son opposition à ce projet qui violerait le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui et sa souveraineté sur ses ressources naturelles.
Read More

Le Conseil européen approuve l’inclusion illicite du Sahara occidental dans l’accord commercial UE-Maroc

Ressources naturelles : l’avenir de la RASD
Les ministres des Affaires étrangères des États membres de l’UE ont approuvé aujourd’hui 16 juillet l’amendement à l’accord commercial avec le Maroc proposé par la Commission européenne, qui prévoit d’inclure les produits issus du Sahara occidental dans cet accord, et ce malgré l’absence de consentement du peuple sahraoui qui a été la condition exigée par la Cour de Justice de l’UE pour qu’une telle inclusion soit légale. En fait, la Commission européenne (qui a négocié l’affaire au nom de l’Union) n’a fait aucun effort pour trouver ce consentement. Cherchant à détourner l’attention de ce point essentiel, elle a entrepris un processus de « consultation » dans lequel elle n’a écouté que des élus officiels marocains et des opérateurs économiques. Elle a en outre faussement proclamé que le représentant légitime du…
Read More

La Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) ré-affirme que le peuple sahraoui est seul propriétaire des ressources du Sahara occidental !

Ressources naturelles : l’avenir de la RASD
L’ arrêt de la CJUE du 26 décembre 2016 avait conclu que les accords d’association et de libéralisation entre l’UE et le Maroc ne pouvaient s’appliquer au Sahara occidental. Ce 27 février, la CJUE confirme que ni l’accord de pêche Union européenne-Maroc, ni le protocole qui l’accompagne ne sont applicables au Sahara Occidental. Par deux fois, la Cour de Justice de l’Union européenne énonce très clairement que les accords commerciaux entre l’UE et le Maroc ne peuvent s’appliquer au territoire du Sahara occidental. Voir communiqué CP n°21/18 de la CJUE. (ci-joint). Comme le souligne le Comité belge de soutien au peuple sahraoui "Le protocole lié à l’accord de pêche et fixant les modalités de l’exploitation des ressources halieutiques arrive à son terme en juillet 2018. Le 8 janvier 2018, la…
Read More
42eme EUCOCO – Atelier Ressources naturelles
 – Recommandations

42eme EUCOCO – Atelier Ressources naturelles
 – Recommandations

Ressources naturelles : l’avenir de la RASD
Sur le plan juridique : Au niveau national : Concernant l’affaire Transavia, il y a la possibilité d’un recours devant le juge des référés (juge administratif de l’urgence). La société Transavia recevra une assignation à comparaître devant le tribunal de Créteil pour obtenir l’interdiction de ces vols. L’impact de cette action n’est malheureusement à ce jour pas mesurable. Concernant l’affaire du sable, il faut engager des procédures pour obtenir du client le paiement du prix du sable, et donc en priver les structures marocaines. Le sable est sahraoui, car il relève du sol et de la souveraineté sahraouie, et une entreprise européenne qui l’importe ne peut faire de paiement acceptable qu’au Front POLISARIO, seul représentant du peuple sahraoui. Avec les réseaux espagnols de solidarité et les avocats, nous allons engager…
Read More
42ème EUCOCO – Autodétermination du peuple sahraoui, droit inaliénable

42ème EUCOCO – Autodétermination du peuple sahraoui, droit inaliénable

Ressources naturelles : l’avenir de la RASD
Le droit international peut-il être indéfiniment ignoré ? Assurément non. A ce titre, l’arrêt de la Cour de Justice européenne de décembre 2016 marque un tournant dans l’Histoire de la lutte du peuple Sahraoui. Si le Maroc et la Commission européenne tentent, de concert, de contourner ce qui est pourtant l’application stricte du Droit international, leurs manœuvres apparaissent aujourd’hui comme indignes pour tout observateur qui tient, un tant soit peu, à la séparation des pouvoirs. En parallèle, au sein de l’Union Africaine, le Maroc poursuit ses tentatives visant à faire disparaitre tout ce qui pourrait s’apparenter, de près ou de loin, à la reconnaissance d’un État sahraoui. Et pour ce faire, le Maroc fonde sa stratégie diplomatique sur la distribution de pots de vin et l’achat de fonctionnaires. Cependant, la…
Read More

Après l’Arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE), la Commission, encouragée par la France, tente un tour de passe-passe !

Ressources naturelles : l’avenir de la RASD
L’Arrêt de la Cour de justice de l’UE du 21 décembre 2016 énonce clairement que le Sahara occidental et le Maroc sont deux territoires séparés et que les accords signés entre l’UE et le Maroc ne peuvent en aucun cas s’appliquer au territoire du Sahara occidental. Cette décision, en conformité avec le droit international, contrarie la France qui rappelle son attachement « à la relation entre l’Union européenne et le Maroc ». Le gouvernement français demande alors explicitement à la Commission européenne de trouver une solution pour que « le protocole de libéralisation des produits agricoles s’applique bien au Sahara occidental » tout en respectant la décision de la Cour de Justice ! L’Association des amis de la RASD dénonce, dans un communiqué publié le 30 mai, cette tentative de…
Read More